Grand Carénage 2015

Semaine 1

28 Janvier: Transit Sanary La Seyne avec Dominique. Arrivée à 13H30 chez Foselev Marine. Récupération de la voiture à Sanary et commencement du désarmement. Un voyage au Faron (sacs à voile, planchers couchette, étagère, gilets, annexe...)


29 Janvier: Démontage planchers cabine, grand voile, drisses, écoute, poulies pont, filoirs, lettres et plaquettes laiton, cabillots, boites à feux, ancre. Vidé cuisine avec Jérome. Deux voyages au Faron.

30 Janvier: Démontage coffres cabine, équipets, VHF, plafonnier, crochets et targettes cabine. Un voyage au Faron.

31 Janvier: Démontage hublot, cuisine, tableau de bord, commandes moteur, démarreur, câblage moteur et filtre à gasoil. Dépose mat avec Jérôme et transport bôme, corne et bout dehors au Faron. 


Le démarreur de 403 Diesel trouvé sur le bon coin et changé la semaine dernière a bien des problèmes de lanceur. Il va falloir le démonter pour changer la roue libre.


1er Février: C'est Dimanche et pour changer un peu, journée de travail au Faron. Nettoyage sous pression et savonnage de tous les éléments d'aménagements pour enlever les moisissures. Passage en machine des drisses et des écoutes. Tout sèche rapidement avec le Mistral.


Astiquage des lettres MA et des plaquettes laiton gravées par Gilles. Recette: 1/3 farine, 1/3 sel, 1/3 vinaigre blanc... Super...

Démontage du démarreur et de son lanceur. Un nouveau lanceur sera envoyé cette semaine.


Semaine 3 à 5

9 Février: A deux et avec le beau temps, ce matin à 9H une bonne journée de travail en perspective.

Le pied de mat est enfin sorti au sacrifice des flasques qui ont du être arrachées. Sous la semelle inférieure 2 à 3 mm de rouille reste collée sur la fougère.

Les lames de pont sont déposées le matin, les gouttières aussi...

Le support en contreplaqué se révèle largement pourri et spongieux. Il est arraché l'après midi. Par endroit on passe au travers.Le problème est que de nombreuses vis ne sont pas en inox et sont rouillées. Elles ne  peuvent être dévissées sans casser.

Les hiloires avant et arrière sont aussi déposées pour pouvoir accéder au contreplaqué ou parce que leur partie inférieure est pourrie.

Les élongis et les barreaux sont bons.

Dépose du réservoir d'eau. Par contre le réservoir de gasoil reste prisonnier des barreaux. Son montage va être revu pour pouvoir le déposer sans enlever le pont.

Voilà le résultat après démontage...


Et la benne remplie...


10 Février: Vidangé et sorti le réservoir de gasoil. Gratté le mastic colle sur les barreaux. Démonté les durites de refroidissement moteur et viré tous les câblages électriques. Desserré les boulons moteurs les mains dans l'huile, à fond de cale. Levé le moteur au chariot à fourche. Merci Bruno pour le coup de main.


Démonté le coffre à batterie. Démonté les cadènes; le flexible d'échappement et le feu arrière.
Mis un sac de sciure à fond de cale pour pomper l'huile. Vidange du carter moteur plein d'eau et du réducteur par Dominique. Sorti la chaîne d'ancre avec Alain. De l'eau est restée prisonnière dans la cloche moteur. Elle partira après désaccouplement. Espérons que le disque d'accouplement ne soit pas trop rouillé.

Et voilà ce soir la pauvre Marthe-Auguste toute désossée...



11 Février: Nettoyé les fonds de cale à la sciure de bois. Passé la karcher. Pompé avec l'aspirateur. Démonté les équerres de bois du plat bord arrière pour pouvoir engager le contreplaqué sous le plat bord.

Nettoyé à la karcher le moteur. Démonté les pipes admission et échappement ainsi que l'échangeur. Désaccouplé l'inverseur. Malgré le carter volant plein d'eau le disque d'accouplement n'a pas trop souffert. Pour permettre à l'eau de s'évacuer un orifice d'évacuation sera percé en partie basse.


12 Février     : Installé une pompe, un flotteur et une batterie pour éviter que Marthe-Auguste ne coule pendant mon absence de 15 jours au Portugal. En effet même si ça tombe mal, j'ai promis à mon ami Bruno de l'aider dans son projet Albarquel. Je pars donc cet après midi à Lisbonne.


25 Février: Retour de Lisbonne. Le mat d'Albarquel a été remonté; le bateau remis à l'eau et le moteur redémarré. Même s'il reste encore beaucoup à faire c'est très encourageant.

26 Février: Reprise des travaux sur Marthe-Auguste. Pendant mon absence Marthe-Auguste a été mise à terre en compagnie d'Errance (merci Bernard, Dominique et Jérôme). Tout l'intérieur de la coque a été gratté et poncé et est maintenant prêt à peindre.


Au Faron je remonte les feux de route et refait le presse étoupe du câble ainsi que le jonc d'arrêt de l'optique. 

Le boitier de contrôle moteur est démonté ,reconditionné et graissé. 

Le bout dehors est poncé dans le but de l'imprégner d'époxy. Malheureusement il se révèle pourri au niveau de sa contrainte maxi. Il va falloir le refaire en lamellé collé. Son plan est relevé et il sera confectionné à partir de 4 planches Douglas de 26 mm d'épaisseur. 

27 Février: Tous les câblages et câbles de batterie sont nettoyés, vérifiés et identifiés. Les cosses sont brossés ou changés.

Idem pour les tuyaux d'alimentation et d'échappement. Tous les colliers sont vérifiés, brossés ou changés.

28 Février: Rangement de l'atelier et repos

1er Mars: Le plan de câblage est mis à jour.


Semaine 9

23 Mars: Le pont principal en CP de 15 mm est ajusté prêt à visser-coller. Les réservoirs sont en attente d'être présentés afin de découper les ouvertures de remplissage pont.


24 Mars: L'hiloire du banc arrière est ajustée. Elle est en CP de 15 mm et sera rainurée au pas de 10 cm pour imiter l'ancienne frisette. Montage des deux réservoirs.

Présentation des cadènes pour traçage en fonction des perçages existants dans le bordé.   puis abandon du chantier en raison de la pluie...

Commande de 60 tubes Bostik MS107 gris pour collage des lames, soit un volume de 1 litre par m² de pont.

25 Mars: Pluie... Percage D9 des cadènes en fonction des traçages effectués la veille. Taraudage M8 quand il n'y a pas d'accès (derrière les coffrages des jambettes et derrière les râteliers à cabillots).

Dominique démonte le carter d'huile moteur. Les joints latéraux du palier arrière ont glissés de 3 mm à l'intérieur de leur gorge alors qu'ils devraient dépasser de 1 mm pour faire étanchéité avec le joint carter. La fuite moteur est bien là...

26 Mars: Fuite axe de vitesse pompe Silto: Aucune documentation disponible. Pointage des réglages des  leviers vitesse et pleine charge-stop. Démontage des leviers et de la platine latérale. Extraction du palier de l'axe et extraction de l'axe. Le joint torique est dur et plat. La fuite est là. Mesure des joints toriques et commande sur Internet.

27 Mars: Reçu la pochette de joints 403 Diesel.


Passé au chantier. Le CP du banc et l'hiloire cabine sont en place. Le pont avant est commencé.

Nettoyé le carter d'huile, et peint le réducteur à l'époxy.

28 Mars: Peint le carter huile moteur et le réducteur en vert.

Démonté la pompe à eau de mer du moteur. Nettoyé le carter pompe à l'acide et piqué la rouille du carter roulements. Trouvé une turbine de rechange (Jabsco 10 pales en remplacement de la Johnson 8 pales). Commandé le joint spi de 16x35x7.


29 Mars: Tracé les découpes à faire dans l'hiloire arrière.

Semaine 11

6 Avril: Réalisation des nouveaux arrêts de câble inverseur et moteur.


7 Avril: Le CP du pont avant est en place.



Fabrication du joint papier et remontage de la pompe à eau. Peinture des supports batterie. Remontage des supports inverseur.

8 Avril: Pose des réservoirs et des durites.


Traçage de la découpe hublot. Mesure des câbles de contrôle suivant le nouveau routage et commande des câbles sur Internet.

Passé primaire époxy sur l'échangeur et le collecteur d'admission.

9 Avril: Les câbles, les colliers et les pivots commandés hier à 15H ont été livrés ce matin à 9H... Chapeau Proship! Et le boitier de contrôle est monté dans la foulée.



Passé une première couche de laque sur l'échangeur et le collecteur d'admission.

Le pont est entièrement coffré. Les hiloires sont en place. Un dernier coup de peinture à l'intérieur et le remontage pourra commencer. C'est une grande étape... Montage des bacs batteries et perçages écubier, tuyaux de refroidissement et évacuation pompe de cale.


10 Avril: Passé une deuxième couche de laque sur l'échangeur et le collecteur d'admission.Tenté sans succès de dévisser l'écrou de poulie vilebrequin.


11 Avril: Brossé à blanc toutes les ferrures de gui et de corne.

12 Avril: Passé le primaire époxy sur les ferrures. Fait deux joints et remonté la pompe de vidange à main. Démonté la pompe à injection après avoir mis en coïncidence les repères pignons (vu que le pignon intermédiaire n'a pas le même nombre de dents que le pignon d'entraînement de la pompe ceci arrive tous les 22 tours de vilebrequin). Jérôme est passé cet après-midi pour poncer le gui.

Semaine 13

20 Avril: Démonté les injecteurs. Les rondelles cuivre d'étanchéité sont très difficiles à extraire. Il faut les découper sur place. Un petit coup de fraisage à main sera nécessaire pour reprendre la portée.

21 Avril: Paul ponce les pièces démontées (brides, goujons, poulie). Première couche de laque verte sur les petites pièces moteur. 

Sorti le moteur sur la terrasse avec Paul. Poncé l'enduit  gras sur le gui. Commencé à brosser le carter moteur.

22 Avril: Commandé deux joints spi pour la poulie de vilebrequinRemonté les leviers et ressorts de la pompe à injection. Peint une première couche de laque marron sur le gui. La laque Castellano est un régal à passer et en plus elle sèche rapidement.

Dominique continue à brosser le carter moteur dans les recoins pendant que Jérôme ponce au bois la corne à la disqueuse. Victoire: l'injecteur numéro 4 qui était resté coincé dans son puit est finalement dégagé. Passé le primaire époxy sur le seuil d'entrée et les pièces brossées hier.

23 Avril: Poncé et passé le mastic époxy sur la corne.

Brossé les 4 injecteurs après avoir soigneusement obturé les orifices.


Passé une deuxième couche de laque marron sur le gui.

24 Avril: Nettoyé tous les capots à la lessive et passé un coup de papier abrasif.

Poncé le mastic époxy de la vergue (un peu collant encore). Passé le primaire époxy.

25 Avril: Rentré les capots, le temps est incertain. Passé une couche de laque verte à l'extérieur de tous les capots et sur quelques autres pièces. Pendant ce temps Jérôme continue à brosser le moteur à l'abri d'un parasol.


Poncé le primaire époxy et enduit la vergue.

26 Avril: Poncé l'enduit et passé la première couche de laque marron sur la vergue.

Paul puis Jérôme passent la journée à brosser à blanc le moteur. Et c'est 
enfin terminé... Presque... Pourvu que ça ne rouille pas avant de passer le primaire époxy...


Assemblé sur le gui le vit de mulet, le trèfle et les taquets. Poncé quelque pièces en bois. Retourné les capots et passé une couche de laque verte à l'intérieur.

Semaine 15

4 Mai: Passé la deuxième couche de laque sur le mat de flèche et le moteur. Continué à poncer le bout dehors. 

5 Mai: Passé une première couche de laque blanche sur la partie haute du mat de flèche. Remonté les violons de ris sur le gui. Perçage des trous et usinage du clan du bout dehors. Mastiqué les gerces du bout dehors à la colle époxy.

6 Mai: Passé la deuxième couche de laque blanche sur le mat de flèche. Passé au chantier, le pont sera fini de poncer ce soir. Pris la ferrure d'étrave pour la présenter sur le bout dehors. Un petit coup de rabot est nécessaire afin d'assurer un passage libre. Paul continue à le poncer. Passé une couche de primaire époxy sur le bout dehors et les pièces de l'alternateur.

7 Mai: Poncé le primaire époxy et enduit le bout dehors. Poncé l'enduit et remis de l'enduit. Remonté l'alternateur.

8 Mai: Fini l'alternateur. Poncé l'enduit gras sur le bout dehors. Repassé une couche de primaire époxy. Le pin Douglas a une très grande différence de dureté entre les cernes et  il faut faire attention de ne pas creuser. Commencé à remonter le moteur (supports, pompe à eau et poulie vilebrequin). Contrôlé et câblé les bougies de préchauffage.

9 Mai: Poncé le primaire époxy et passé la laque marron sur le bout dehors. Présenté l'alternateur sur le moteur pour simplifier son montage.

10 Mai: Réalisation en inox du nouveau support et du nouveau compas alternateur.


Note pour les curieux: Le dispositif en laiton à l'entrée de l'admission renferme un clapet en caoutchouc réglable destiné à créer une dépression pour aspirer le blow-by et supprimer les fuites d'huile du carter moteur (le petit tuyau cuivre est connecté au couvre culbuteurs).


Découpé le couvercle batteries pour présentation demain. Implanté les charnières et passé une deuxième couche de laque marron sur le bout dehors et verte sur les portes.

Semaine 17

18 Mai: Remplissage d'huile et contrôle du réglage des culbuteurs. En l'absence d'autres moyens de virage, le moteur est viré au démarreur. Les jeux sont bons (entre 15 et 25 centièmes à l'admission et entre 25 et 35 centièmes à l'échappement). Le joint du cache culbuteur issu de la pochette de joints est impossible à installer. Il est en liège et est 1.5 cm trop court. Il est sec et même trempé dans l'eau il casse. Il va falloir trouver une autre solution.

19 Mai: Passé au chantier. La coque finit d'être poncée. Récupéré l'écrou de vilebrequin qui ne se monte pas (le pas réalisé n'est pas de 150). Remplacé le joint liège par une corde EPDM de 6 mm de diamètre mise à longueur et collée à la Cyanolite. Equipé le moteur pour essai dans le garage. Installé pour l'alimentation de la pompe un entonnoir et un filtre à café, le retour se faisant dans une bouteille.


20 Mai: Repris le pied de mat pour ajuster l'axe et percer les trous pour les taquets. Retouché les lumières de passage des écrous et fini de poncer les flasques de bois. Le pied de mat est prêt à peindre.

Essayé sans succès de démarrer le moteur. Après le changement de la roue libre, le démarreur engage, tourne et et dégage très bien. A la vue de la fumée blanche à l'échappement, le gasoil doit pourtant bien arriver aux injecteurs... il ne démarre toujours pas même avec le Start Pilote... Problème de purge, problème de préchauffe: Mystère...

21 Mai: Testé une bougie de préchauffage de rechange et mesuré le temps qu'elle met à rougir puis à jaunir (45 secondes). Appliqué ce temps à la préchauffe du moteur et réussi enfin à le démarrer. Mais la pompe est mal purgée et le moteur s'arrête. La purge du système est essentielle pour une bonne pulvérisation. Il faudrait installer le filtre CAV avec sa pompe manuelle de purge, mais il me manque un raccord.

Modifié l'installation en mettant un tuyau d'échappement sortant par la porte du garage et en installant un seau pour l'alimentation de la pompe à eau de mer. Le moteur démarre, le seau se vide après un certain temps et la pompe eau de mer se désamorce et ne veut plus se réamorcer seule.

La pompe à eau de mer située à 20 cm au dessus du niveau d'eau n'arrive pas à s'amorcer à basse vitesse. Elle doit sans doute s'amorcer à haut régime mais ce n'est pas satisfaisant.

22 Mai: Investigation sur la pompe à eau de mer: mis de la pâte à joint et resserré le coude d'aspiration pour éviter une prise d'air éventuelle - démonté et mesuré le rotor remplacé - ce rotor Jabsco en rechange à bord avait 10 lobes au lieu de 8 pour l'ancien Johnson, mais il avait les mêmes dimensions - rectifié les traces d'usure sur la plaque latérale - supprimé le joint papier pour resserrer le jeu latéral  - et finalement remis l'ancien rotor usé qui lui seul arrive à amorcer... 

Trouvé les références de cet ancien rotor.

Finalement fait tourné le moteur pendant plus d'un quart d'heure avec l'aide de Dominique. Il démarre maintenant au quart de tour et ronronne au ralenti. Rien à signaler à part un petit cliquetis provenant des tuyaux d'injection non encore équipés de leurs barrettes anti-vibratoires!

23 Mai: Enfin trouvé et approvisionné un contacteur à mercure jugé plus fiable. Approvisionné aussi le rotor Johnson. Repos.

24 Mai: Fini de poncer à blanc les pièces de la pompe à bras. Passé le primaire époxy sur les pièces de la pompe et le pied de mat. Monté les barrettes anti-vibratoire sur les tubes d'injection. Reposé la plaque constructeur.

CLM
Compagnie générale de moteurs
Licence Ricardo
Type XDP4-85- Code 06- N° 849619


Semaine 19

1er Juin: Dégagé les plaques de plomb, nettoyage et coulage du brai dans l'interstice.


Pose de la pompe à bras avec les joints de compensation de hauteur. Pose du tableau cabine et continuation du câblage. Montage du feu arrière et passage du câble. Montage du câble d'arrêt moteur et passage des câbles le long des élongis. Montage des cadènes arrière.

2 Juin: Reprise du calfatage sur l'autre bord en raison du manque de pénétration et peinture. Reprises de peinture. Dégagement de la gouttière pour le passage des cadènes.

Montage de la sortie échappement et du tuyau. Montage de la sortie pompe de cale et du tuyau. Installation de la boucle refroidissement eau de mer et de sa mise à l'air.

3 Juin: Montage des filoirs de foc. Nettoyage avec Dominique des fonds de cale et de cabine. Pompage à la pompe à bras qui marche très bien. Toujours de l'huile ... 

Positionnement et vissage sur l'hiloire avant  des lettres Marthe-Auguste.

4 Juin: Montage laborieux des 4 cadènes principales avec Dominique. Malgré une préparation exemplaire au niveau de la position des perçages, les boulons poeliers n'accrochent pas sur le bois, il faut tenir la tête avec une pince  à griffe et en plus l'inox a tendance à gripper...

Montage et câblage de la pompe de cale et du contacteur à mercure. Changement du rotor de pompe à eau de mer sur le moteur.

5 Juin: Pose des anodes arrière. Grutage du moteur et lignage. Après la pose de 4 rondelles de 3 mm sous les supports arrière et 6 sous les supports avant et après serrage, les arbres sont dans le même plan et le tourteau s'emboîte  bien. Mais reste 2/10 de désalignement. Après ripage du moteur et resserrage , tout semble enfin bon (moins de 1/10). Facile à dire mais beaucoup plus difficile à faire... Tout cela au prix d'une journée de travail couché à fond de cale et seul comme d'habitude sans personne pour passer les outils... Il faut au moins deux minutes pour arriver à s'extraire d'une position de travail sur un support pour aller vérifier ensuite l'ajustement du tourteau à l'arrière...

Perçage de l'étrave et montage de l'oeuil de poulie sous-barbe.

Câblage du moteur: masse, démarreur, alternateur câbles inverseur et pompe à injection.

6 Juin: La pompe de cale ne marche déjà plus ce matin... Après avoir vérifié la tension batterie, le fusible et mesuré la continuité des fils, le problème est trouvé: oublié de serrer la masse moteur... Connecté le câble d'arrêt sur la pompe à injection. Connecté les tuyaux de refroidissement et le tuyau de vidange cuisine. Arrêt en raison de la chaleur. 

7 Juin: Il fait très chaud la journée alors on travaille le matin de bonne heure et le soir tard. Réussi enfin à extraire la vis de cadène grippée dans le taraudage. Remplacé la vis et peint toutes les vis de cadène. Mis les anodes sur l'étrier de quille. Monté avec Dominique le pied de mat, la ferrure du bout dehors et le davier.

Le soir, refait le liséré jaune, monté les deux chaumards avant, et monté les portes du coffre arrière.

Semaine 20

8 Juin: Montage du bout dehors. Agrandi le passage dans le pavois parce que ça coince... Gardé 18 m de chaîne en bon état sur le 40 m initiaux. Préparation pour la mise à l'eau (pare battages, amarres, protection peinture...).  Mise en puits de la chaîne. Levage avec la grue 100 tonnes, retouches antifouling sous la quille. Mise à l'eau. Pas d'entrées d'eau...


9 Juin: Remplissage gasoil. Montage de deux colliers sur la durite arrivée. Purge laborieuse du filtre et de la pompe. Démarrage et essais moteur. Fuite à l'échappement. Le serrage des deux colliers échappement est à reprendre. Préparation de 4 entretoises cuivre et montage des caps de mouton. Montage des taquets trinquette à leur nouvelle place sur la tranche du banc.

10 Juin: Montage des winchs. Transport avec Jérôme du gui, de la corne et de la cuisine. Matage avec Jérôme, Dominique et Bernard plus un voisin de panne. Très difficile même à 5 malgré le pied de mat pivotant. Continuation avec Jérôme, gréement des caps de mouton, passage des drisses et finalement montage du gui et de la corne. Pose du panneau cuisine sur l'hiloire.


11 Juin: Gréement de l'écoute grand voile. Epissure du palan de corne. Montage du panneau cuisine (charnières et vérins à gaz), connexion des tuyaux d'arrivée d'eau et d'évacuation. Pose des boites à feux. Pose des glissières PVC sous le capot avant. Montage du collier de serrage de la durite de remplissage gasoil: accès intérieur extrêmement difficile. Essais moteur: bulles d'air dans le bol décanteur, sans doute prise d'air par la vis pointeau de purge du bol décanteur.

12 Juin: Enlevé 5 mm sur la longueur des planchers cabine pour faciliter leur engagement. Pose des planchers et de l'étagère avant. Câblage des feux de route, montage des feux dans les boites à feux et passage du câble au travers du pavois. Présentation et découpe équipet. Cassé deux leviers interrupteurs suite à chute équipet. Démontage tableau pour réparation. Beaucoup de vent d'est, beaucoup de pluie et le quai n'est pas bien abrité.

13 Juin: Refait le tableau cabine avec de nouveaux interrupteurs. Monté équipet et remonté tableau. Continué câblage feux. Monté échelle de bain et pattes sur le pavois. Posé plancher et matelas.

14 Juin: Rangé le garage, fabriqué une protection en laiton pour le repos de l'ancre sur le plat bord. Repos en famille.

















Semaine 2

2 Février: Passage en machine des autres drisses. Réparation du hublot laborieuse (perçage des axes laiton grippés et cassés, remplacement par des axes inox). Astiquage difficile.


Démontage des équipements du tableau de bord. Le coupleur de batterie est plein d'eau et complètement oxydé. La deuxième batterie n'est plus connectée à l'alternateur et se retrouve entièrement déchargée. Ce problème est récurent. Il ne faut pas oublier de remettre le cabochon d'étanchéité après avoir enlevé la clef. Un perçage d'évacuation permettra à l'eau de s'évacuer.

3 Février: Le matin au chantier, démontage graisseur arbre d'hélice, réservoir d'eau, alternateur et pompe à main. L'après midi au Faron, démontage des contacteurs du tableau de bord, vérification et remontage du tableau de bord après astiquage. Dominique ponce la barre et les 8 cabillots.


4 Février: Il a plu toute la journée. Impossible de travailler dehors. Donc rangement du garage et nettoyage du matériel. Michel est passé prendre quelques pièces à reconditionner et à peindre (alternateur, pompe à main, vérins de panneau, graisseur arbre d'hélice). Merci Michel et à bientôt. Il pleut le bateau est ouvert et la pompe de cale n'est plus connectée. Il faut absolument passer demain matin, en espérant que le niveau d'eau ne soit pas trop haut...


5 Février: Pas de chance. Suite au démontage de l'alternateur, la masse de la pompe de cale a été oubliée et le bateau s'est rempli sous la pluie fine mais continue du 4 et de la nuit. Ce matin le bateau était plein (500 litres environ). Le carter moteur et le réducteur ont été noyés. C'est la deuxième fois de l'année...

Nettoyage réservoir d'eau, astiquage des tapes de pont en bronze, cabillots et barre passées à l'huile de lin.

6 Février: Nettoyage 8 panneaux bannette, évier inox et cap de moutons. Trempage et astiquage des feux de route en bronze.

Reçu le nouveau lanceur de démarreur. Vu les échantillons et commandé les lames de pont en pin Douglas 130 x 21 et le CP marine 15 mm.

7 Février: Remontage du démarreur avec le nouveau lanceur, réglage de la butée et test sur établi. Passé les caps de mouton à l'huile de lin. Changement des vis de connexion électrique des feux de route. Réparation du robinet de gaz coincé. Démontage des manettes de commande moteur et inverseur.

8 Février (après midi): Bataillé pour démonter le support de mat en U. Pour accéder aux 4 boulons, il faut démonter les flasques en bois qui sont tenues par 6 vis à tête fendues. Ces vis étant indesserrables il va falloir percer chacune de leur tête...  Abandonné faute de perceuse électrique. 
Démonté le pot d'échappement et autres pièces diverses.

Sur le chantier le démontage a pris du retard, à cause de la météo... Il aurait été mieux de travailler à plusieurs pour profiter des rares jours de beau temps comme hier et aujourd'hui. Par contre au Faron beaucoup de pièces démontées sont déjà prêtes à être remontées. Demain on devrait commencer à déposer le pont.


Semaine 6

2 Mars: Jean démonte les ferrures de bôme. Je répare le feu arrière (optique polie, joint d'étanchéité refait dans une chambre à air, remplacement des vis laiton M4 par des vis inox M5 et taraudage.

3 Mars: Jean démonte le sabot de corne et son fourrage en cuir. Je démonte les interrupteurs du tableau cabine et astique la plaque en laiton.

4 Mars: Nettoyage et confection d'un nouveau clapet pour la sortie d'échappement. Jérôme passe au Faron. Je lui donne la housse de grand voile à recoudre et à modifier.

5 Mars: Nettoyage et rafraîchissement des extrémités des tuyaux de refroidissement. Nettoyage du pot d'échappement. Pendant que je nettoie les pare battages, Jean fini de démonter les vis récalcitrantes du support de mat et pique la rouille. 

6 Mars: Dessin et fabrication d'une maquette de support batterie pour présentation sur la coque. Nettoyage et brossage des collecteurs d'admission et d'échappement.

7 Mars: Nettoyage du réservoir gasoil, suppression par meulage des 5 pattes d'attaches. Nettoyage et remontage du dispositif de mise en dépression du moteur. Lavage de la housse de flèche et du reste des drisses.

Pendant ce temps l'intérieur de la coque a été peint avec un primaire époxy (Stellapox) et une première couche de peinture (Damboline blanche) a été passée dans la partie habitable). 

Présenté la maquette  du support batterie et prise de mesures pour faire un plan d'implantation des réservoirs.

Le réducteur est transporté au Faron. Le moteur attendra du renfort pour être transporté. Même nu sans accessoires il pèse encore 165 kg.

8 Mars: Fait le plan d'implantation des réservoirs d'eau et de gasoil.


Commandé en ligne une barre de 6 m Inox A2 40x8 pour les 6 cadènes et les 4 étriers réservoirs. Commandé en ligne tiges filetées, visserie inox et rondelles pour fixation réservoirs, cadènes, support batteries et calage moteur.

Semaine 7

9 Mars: La peinture intérieure de la coque est terminée par une 2ème couche de Damboline.

10 Mars:  Reçu la visserie inox. Commandé du câble électrique, cavaliers de fixation et interrupteurs à levier. Confectionné les trois supports de réservoirs à partir d'un chevron de 40x60.

11 Mars: Monté les trois supports réservoirs sous les élongis.

Ponçage des oeuvres mortes tribord.

Scié la bande molle au niveau du brion pour la faire sabler, mais sa dépose se révèle difficile et elle est remise à demain.

Mis le moteur dans la remorque. Il faut être quatre!

La ferrure du bout dehors est déposée par Jérôme. La dépose de cette ferrure et de la bande molle  sont indispensables vue l'épaisseur de rouille accumulée (environ 5 mm). 


Démontage des chaumards avant avec Jérôme. Il seront déplacés au ras du liston de façon à éviter le ragage des amarres sur le plat bord. Déposé le gouvernail et les anodes. 


12 Mars: Déposé la bande molle, les taquets de trinquette et les winchs. Les taquets de trinquette seront déplacés sous le banc pour éviter que les équipiers ne se gênent lors des manoeuvres.

Le moteur est transporté au Faron.

Démonté le mat de hune pour refaire le collier inférieur qui interfère avec le palan de corne.

Coupé les liteaux de gouttière au ras de la couple arrière. Fait un dégagement de 1 cm dans l'étambot pour faciliter le passage du réservoir. Déposé la vanne de coque avant tribord qui est inutilisée.

Les 6 feuilles de contreplaqué marine sont maintenant peinte côté intérieur avec du Stellapox et une couche de Damboline.

13 Mars: Ajouté un élongi intermédiaire à l'arrière. Présenté les réservoirs sous leurs supports.

Reçu rouleau de câble 2x1.5² et cavaliers de fixation en trois dimensions.

Commandé 15 litres de Stellapox, 4 x 2.5 litre de laque alkyde brillante Stellalak dans les teintes (Noir9005, Blanc9003, Vert6005, Brun8002) et 10 litres d'antifouling matrice dure Stellaspeed.

14 Mars: Vissé entre les élongis arrière deux petits tasseaux afin de mieux soutenir le pont au niveau des hiloires. Raccourci le poteau central du banc afin de dégager l'étambot. Déposé l'accrochage de la sous barbe.

Reconditionné les anodes et poncé l'hélice.

15 Mars: Pluie. Refait le tableau cabine avec les nouveaux interrupteurs. Commandé barrettes de connexion marine 10 plots et 4 plots.



Semaine 8

16 Mars: Pluie.Brossé chaumards et écubier. Tenté de modifier le collier inférieur de mat: difficile à cintrer.

17 Mars: Pluie. Brossé les deux winchs. Il reste un peu de nickelage par endroit et il est très difficile à partir. Testé l'électrolyse avec des cristaux de soude. C"est très efficace pour enlever l'oxyde mais le nickel ne part toujours pas...



Nettoyé la pompe de cale et testé son isolement qui est bon.

18 Mars: Réussi à mettre à plat l'extrémité du collier de mat. Il sera scié et soudé bord à bord de façon à ne plus interférer avec le palan d'encornat.


Démonté les pattes support et la cloche de l'inverseur. Mis en pression par le reniflard pour contrôler l'étanchéité des joints spi avant et arrière. Contrôlé le serrage du tourteau qui ne s'est pas desserré. Par contre certaines vis d'assemblage sont desserrées d'ou les fuites au niveau des plans de joints. Resserré toutes les vis. Fait un perçage de 10 mm à la partie inférieure de la cloche pour évacuer l'eau en cas de besoin.


19 Mars: Dominique est passé brosser le réducteur

Le démontage du moteur a commencé: Démontage des supports. Extraction de la poulie de pompe à eau. Démontage du volant. Les têtes de vis sont très courtes et la douille foire. La dernière tête de vis doit être meulée. Il faudra changer ces vis par des vis à tête hexagonale standard.

Démontage de la cloche volant. Surprise! un joint torique d'étanchéité est trouvé entre le corps du palier AR et la cloche. En conséquence toute fuite de la tresse de palier doit être canalisée dans la cloche et dans la cloche il n'y a pas de traces de fuites significatives. Par contre un test d'étanchéité montre des fuites très importantes autour du demi palier! Le problème de fuite est là...

20 Mars: A la Seyne le pont principal est presque entièrement coffré. Du travail de précision. Les demi colliers du mat sont présentés pour être tracé avant d'être coupés et ressoudés.

Au Faron, le réducteur est prêt à peindre. Le fer plat inox de 40x8 est livré, on va pouvoir faire les supports des réservoirs.

Le fond des dents de la couronne volant est très rouillé. Un petit burin et un brossage vont en venir à bout. Aucune dent n'est cassée mais leur état, bien que imparfait, conviendra.

21 Mars: Fabrication des 2 cadènes arrière et des 4 étriers de réservoir

22 Mars: Fabrication des 4 cadènes avant. Commande d'une pochette de joints de 403 pour moteur Indenor XDP 85.



Semaine 10

30 Mars: Mistral violent. Le pont est presque entièrement coffré. L'emplacement du boitier de contrôle est avancé d'une dizaine de cm afin d'augmenter le rayon de courbure des câbles. Les ouvertures remplissage pont sont vérifiées avant d'enlever de nouveau les réservoirs pour retouches de peinture.

Le collier de mat en inox est soudé. Les supports batteries sont poncés et prêts à peindre epoxy.

31 Mars: Les ferrures et le support de mat sont livrés sablés et peints epoxy.


L'hiloire du banc est fraisée à la défonceuse et les portes découpées: Magnifique.


Passé une deuxième couche de laque sur le réducteur. Démonté l'échangeur et nettoyé le faisceau à l'acide chlorhydrique. Ca mousse avec le calcaire! Commandé les joints pour le faisceau et le calorstat.


Dominique brosse à nu quelques pièces moteurs pour mise en peinture.

1er Avril: Après présentation, les panneaux de pont et les réservoirs sont de nouveau démontés pour mise en peinture des tranches du contreplaqué.

La cloison d'étrave est découpée et présentée. La partie supérieure sera démontable pour accéder à l'intérieur du puits à chaîne si nécessaire.

2 Avril: Brossage à blanc de diverses pièces moteur.


Passé le primaire époxy.

3 Avril: Passage au chantier le matin pour amener la colle.

Montage du boitier roulement de la pompe, changement et collage du joint

Première couche de laque verte sur les pièces.

4 Avril: Deuxième couche de laque verte sur les pièces.

5 Avril: Paques. Modifications du boitier de contrôle pour montage des pivots d'origine et câblage direct de l'inverseur. Traçage de la nouvelle pièce d'arrêt de câble pour l'inverseur.

Semaine 12

13 Avril: Passé une première couche de laque noire sur les ferrures.  Aidé sur le chantier à poser les lames de pont. Il fait chaud et Il faut faire vite parce que le MS polymère fait la peau très vite (moins des 20 minutes de la documentation). 

14 Avril: Commandé 50 cartouches de Rotabond 2000 pour les joints de pont. Passé une deuxième couche de laque sur les ferrures. Brossé à blanc le support de filtre. Changé les joints des arbres de commande de la pompe à injection. Passé le primaire époxy sur la pompe à injection, la pompe à eau et le support de filtre. Pendant ce temps Dominique ponce au bois le gui et Paul les tuyaux d'injection. Remonté le faisceau dans l'échangeur.

15 Avril: Fini de poncer au bois le gui.

Passé sur le chantier porter le fond de joint. Le pont est presque fini mais il manque de la colle.


Commandé 24 cartouches supplémentaires. Jérome dégage toutes les gerçures du gui qui seront remplies de colle époxy. Première couche de laque verte sur la pompe à injection, la pompe à eau et le support de filtre.

16 Avril: Remplissage des gerçures à la colle époxy (0.25 l). Paul finit de brosser à blanc les tuyaux d'injection.


Deuxième couche de laque verte sur la pompe à injection et autres.

17 Avril: Assemblé le vit de mulet et les ferrures de gui. Poncé la colle époxy du gui.


Passé le primaire époxy sur le gui et autres petites pièces moteur.

18 Avril: Enduit le gui au mastic gras puis repos.

19 Avril: Pluie. Raboté le seuil d'entrée cabine en chêne. Il sera remis en place après avoir été peint.

Enfin réussi à sortir l'écrou de poulie de vilebrequin. Il a fallu le tronçonner tangent au filetage et même des deux côtés! Il va falloir refaire un écrou au filetage de 23x150. Par contre la poulie sort sans difficulté à l'extracteur. Le joint spi de 60x42x10 est extrait et sera changé.

Semaine 14

27 Avril: Pluie. Monté le thermostat sur l'échangeur (avec des joints neufs). Nettoyé le coffre de la cuisine à la lessive et passé un coup de papier abrasif. Passé une couche de laque verte côté intérieur. Passé le primaire époxy sur les injecteurs et quelques pièces en bois.

28 Avril: Reprise du chantier après une semaine d'interruption. Finition du pontFabriqué le brut du bout dehors en assemblant et collant  à l'époxy 4 planches de Douglas de 27 mm. Passé une couche de laque verte côté extérieur coffre cuisine et autres pièces.

29 Avril: Paul finit de brosser le carter moteur dans tous ses recoins. Le mat de flèche est poncé au bois d'abord à la disqueuse puis par Dominique à la ponceuse vibrante. Le sabot d'encornat est équipé de son cuir puis remonté sur la vergue. Tarauds et filières sont passés sur tous les filetages du carter moteur.

30 Avril: Bien dégraissé le carter moteur à l'acétone et enfin passé le primaire époxy après une semaine de brossage... Pendant ce temps Paul démonte les poulies et ponce les cages.

Au chantier le pont avant est jointé et entièrement poncé. Le futur bout dehors est amené au Faron pour rabotage. Les fissures du mat de flèche sont colmatées au mastic époxy.

1er Mai: Passé une deuxième couche de laque verte sur diverses pièces en attente. Michel ramène les pièces prises promises. La peinture verte que je lui ai fournie  en Février a du mal à sécher.

2 Mai: Ponçage du mastic époxy sur le mat de flèche. Paul passe ensuite le primaire époxy. Les poulies sont peintes en rouge basque. Passé une première couche de laque verte sur le moteur.

Jérôme ponce le primaire sur le mat de flèche. Passé l'enduit gras sur le mat de flèche puis poncé l'enduit quelques heures après.

3 Mai: Passé une première couche de laque marron sur le mat de flèche. Paul passe une deuxième couche de rouge sur les poulies.


Tracé et dégrossi le nouveau bout dehors. A partir de la section carrée initiale, réalisé au rabot un octogone puis un hexadecagone le tout terminé par un ponçage à la disqueuse puis à la vibrante.


Semaine 16:

11 Mai: Sur le chantier le pont est fini. Les travaux de peinture commencent. Le couvercle de batterie passe bien par la porte et s'ajuste comme prévu.

Trouvé une fraise de 23.5 mm de diamètre pour rectifier les sièges d'injecteur. Merci Dynasub. Un montage est prévu pour la maintenir bien perpendiculaire.

Collage des fargues du couvercle batterie et collage de la boite à compas qui s'était décollée.

12 Mai: Montage du gréement du bout dehors. Montage des charnières et poignée sur les portes.

Les tapes, les commandes et le hublot sont montés sur le pont.



Une couche de primaire époxy est passé sur le couvercle de batterie et la boite à compas.

13 Mai: Ponçage de diverses petites pièces en métal.

Ponçage du mat, à la disqueuse puis à la vibrante.


Les injecteurs sont contrôlés à 125 bars.

14 Mai: Brossage à blanc des vérins à gaz. Jérôme passe à la maison. Il frette quelques poulies au moyen de bonnets turcs.

Brossage et reconditionnement du filtre à gasoil Les pièces en acier du filtre sont peintes à l'époxy et le filtre est remonté. Le moteur continue à être remonté.

15 Mai: Le pot à graisse de la ligne d'arbre est vidé, nettoyé et brossé à blanc. Application du primaire époxy sur le pot à graisse et les vérins à gaz.

Changement des joints du palier arrière moteur. Pas facile sans un outil adéquat. Le problème est que ces joints sont étirés lors de l'engagement du palier. Ils sont ensuite coupés et se rétractent ensuite laissant apparaître un défaut d'étanchéité. Sans cet outil le dépassement est mesuré avant montage, les joints sont poussés à l'intérieur et un clinquant est passé plusieurs fois de façon à ramener le joint vers l'intérieur jusqu'à ce que le dépassement retrouve sa valeur initiale. Le joint est ensuite coupé au scalpel à plus 1 mm du plan de joint.


Laque verte sur boitier compas, pot à graisse et vérins à gaz.

16 Mai: Continuation du remontage du moteur (carter volant, volant, échangeur, pompe à injection,pompe à eau de mer, démarreur échangeur). Les vis volant approvisionnées en classe 10-9 sont serrées à 6 mkg et freinées par des freins à aileron en inox.

Echangeur: les taraudages de fixation de la bride calorstat sont tous passés de M6 à M8 en raison d'un taraudage foiré. Un petit tuyau est installé à la sortie de la soupape de remplissage de façon à mener le trop plein en dessous du moteur. En effet ce trop plein se déversait initialement sur l'injecteur n° 4 et était responsable de sa corrosion à l'intérieur de son puits. Dans la mesure du possible, toutes la boulonnerie courante est passée en inox.

17 Mai: Fraisage des sièges d'injecteur blessés lors de l'extraction des joints cuivre. La fraise est maintenue dans l'axe au moyen du montage suivant.



Montage des injecteurs serrés au couple. Le moteur est terminé. Il y a du monde à la maison et je profite du coup de main pour transporter le moteur sous le palan à chaîne du garage.


L'accouplement anti-vibratoire est monté sur le volant suivi du réducteur avec l'aide de Jérôme. 

Semaine 18

25 Mai: Poncé, enduit et peint en vert le pied de mat et les pièces de la pompe à bras.

Aperçu deux gouttes d'huile rouge sous la cloche volant. Re-démonté et mis à la verticale le réducteur pour vérifier l'étanchéité du joint spi. Fausse alerte: les gouttes provenaient de l'intérieur de la cloche et de l'accouplement qui avaient été huilés pour prévenir l'oxydation.

26 Mai: Passé au chantier enduire les gerces du mat au mastic époxy.

Posé la ferrure d'étrave mais pas de chance les nouveaux trous percés dans la bande molle en remplacement des anciens tombent encore sur des vis noyées.Sur les 4 tire-fonds prévus un seul se visse bien, un tombe dans le vide et les deux autres butent sur quelque chose à l'intérieur.

La carène est entièrement peinte avec la flottaison redescendue de 5 cm. La moustache s'en trouve allongée et elle lui va très bien. Mais un problème apparaît sur la quille. La bande de plomb est disjointe et part en lambeaux laissant un jour de presque 1 cm! Il va falloir inspecter et trouver une solution.

27 Mai: Remonté la pompe à bras avec visserie inox et passé une deuxième couche sur la pompe à bras et le pied de mat. Ce sont les dernières pièces, le remontage va pouvoir commencer.


Monté et peint l'écrou volant du moteur. Enfin reçu le filtre à huile et à gasoil. Remplacé les anciens.

Poncé le mastic époxy sur le mat et passé le primaire époxy.

28 Mai: Rempli le pot à graisse.

Enduit le mat au mastic gras. Posé le hublot, installé et câblé les batteries.


29 Mai: Poncé l'enduit, repris l'enduit , reponcé, dépoussiéré et peint une première couche de marron.




La coque est maintenant entièrement peinte


30 Mai: Passé une deuxième couche sur le mat. Peint les lettres Marthe Auguste, Marseille et HO 57. Pas facile, malgré une journée sans vent. Le pinceau n'est pas peut-être pas assez assez effilé. Cela prend toute la matinée et il faut rester calme...

Chargé et calé le moteur sur la remorque avec Ludovic.


31 Mai:  Peint les ferrures de mat et les fourrures de haubans en noir. Poncé l'hélice. Percé le pont pour installer la pompe à bras. Mais le nouveau pont étant 5 mm plus bas que l'ancien, il faudra compenser avec des joints. Installé et vissé le boitier de contrôle.

Installé la mise à l'air du réservoir sur l'hiloire arrière. Câblé le tableau de bord, passé et fixé les faisceaux électriques moteur et les câbles de démarrage.

Semaine 21

15 Juin: Monté les coffres cabine. Posé et câblé le plafonnier, connecté le feux de mat et câblé.

16 Juin: Approvisionné gasoil et apéros. Fini le câblage du tableau cabine. Tout marche. Gréé la grand voile. Redressé le mat et repris le ridoir avant. Fixé le feu à retournement. Essais en mer avec Bernard.



GRAND CARENAGE 2015 TERMINE.

Départ pour Sanary prévu pour demain matin.